UtilisateurHyperreaction aux salicylates et symptôme de sclérose en plaques
 Elisabeth    22 Janvier, 2018 - 19:12
 Tous

Bonjour, 

Après une forte dégradation de ma marche consécutive à un repas de concombre, graines germées de fénugrec et épinard, j'ai supposé un lien potentiel entre symptômes de SEP et salicylates. Comme à mes yeux le diagnostic de SEP a été fait davantage parce que rien d'autres n'était trouvé (Lyme éliminé suite à test Elisa que l'on sait faux dans 50% des cas et mère décédée d'une prétendue SEP remise en cause du fait de sa rapidité par un neurologue à qui j'en parlais), je persiste à croire que mes maux ont peut être une autre source et je penche pour la piste alimentaire et ses effets sur la porosité intestinale. Après 2 jours de test quasi sans salicylates j'ai vu que les manifestations physiques très prononcées après les repas s'estompaient voire disparaissaient.

Est-ce une coïncience car 2 jours de test ne suffisent pas ?

Les effets d'une hyperréaction aux salicylates peuvent-ils impacter la marche tout de suite après ingestion ?

Quelqu'un a -t-il identifié chez lui une hyperréaction aux salicylates et constaté de tels effets ?

Par avance merci de vos réponses

 

 

 


Utilisateurre: Hyperreaction aux salicylates et symptôme de sclérose en plaques
 minus    24 Janvier, 2018 - 10:54
 Elisabeth

merci de venir échanger sur le forum (NB j'ai demandé à Elisabeth de partager ici plutôt que par mail, afin que tous puissent donner leur avis)

Je voterais pour coincidence, car l'éviction des réactogènes aussi cachés que salicylates et amines demande souvent 15 jours pour être efficace.

Personne ne peut être catégorique cependant. Quand j'auditais c'est le mangeur qui avait raison. Je n'étais là que pour décoder.

Pour ces maladies modernes à diagnostic flou, je prône un test de 15 jours de Retour au calme (ma version de la paléonutrition, plus douce et plus variée que l'original, qui surdose parfois en... salicylates, oxalates et amines! en gros en divers poisons alors que leur principe est d'éviter les poisons)

Ce n'est qu'une idée "de forum" car sans connaître votre historique, votre nature, vos essais précédents, il est difficile d'être précis. Voir la petite vidéo dessinée L'audit nutritionnel à ma façon

Vous comprendrez que sans réponse à tous ces paramètres, on ne peut être très pointu dans les conseils.

 


Utilisateurre: Hyperreaction aux salicylates et symptôme de sclérose en plaques
 Elisabeth    29 Janvier, 2018 - 21:32
 Elisabeth

Bonsoir, 

merci pour votre réponse.

Je vais poursuivre le test avec moins de salicylates et surtout avec rotation principe qui me semble très pertinent par rapport à mes habitudes. Puis je tenterai paléo même si Kousmine d'après ce que j'ai compris met en garde contre la consommation importante de protéines animales.

Déja réduire, le cru (qui était majoritaire), le vert, les fruits (précédemment consommés en grane quantité) et supprimer les oléagineux (en particulier amandes, huile d'olive et huile de coco) semblent donner des résultats.

Je commence la lecture de nourriture vraie et je pense que cela va contribuer également à élargir ma palette.

Parallèlement je m'applique à être plus disciplinée par rapport aux deux jours de jeûne recommandés par plusieurs thérapeutes et que plusieurs études récentes affichent comme efficace pour réduire les symptômes.

A suivre...